les jeunes couturiers du LABO couture

par | projet cours jeunes couture | 0 commentaires

Coudre en autonomie à partir de 9 ans, oui c’est possible

La couture est toute autour de nous. Et l’univers des enfants n’y échappe pas.

Les enfants perçoivent rapidement les intérêts de la couture : on peut s’habiller, décorer sa chambre et aussi s’amuser avec le groupe. Ce qu’ils perçoivent moins, et c’est là où le prof que je suis est ravi, c’est la rigueur et la patience qu’ils acquièrent. Un bon apprentissage pour la vie.

Les enfants débordent d’imagination et ne se mettent aucun frein. Je ne me rappelle pas avoir entendu de leur part la phrase : « je ne vais pas y arriver » et ils veulent rarement que j’intervienne sur leur projet, comme quoi on dit que les enfants n’ont pas de patience !

Les apprentissages

Pour leur apprentissage, nous choisissons ensemble des projets leurs permettant de prendre confiance et de maitriser rapidement diverses techniques dont l’utilisation de la machine à coudre.

Très rarement je leur impose un projet. Une grande majorité des projets exposés dans l’armoire sont viennent de leur imagination. Elles m’épatent d’années en années.

Les robes, les jupes, les petits hauts, sacs et coussins sont leurs projets préférés. Tout d’abord il s’agit de bien réfléchir au projet. Il est tout d’abord dessiné devant – dos et côté, puis s’en suis la description qui permettra d’acheter les fournitures nécessaires, visualiser les difficultés que l’on va rencontrer et déterminer les étoffes que l’on utilisera.

Pendant ces cours de couture, les mathématiques ont leur place. Tout en s’amusant, on révise notre algèbre et notre géométrie. La notion de volume est importante pour comprendre comment on passe d’un patron d’une trousse qui est plat et en divers morceaux à la trousse terminée en volume. On doit également tracer des formes géométriques et utiliser les opérations et les tables.

Après avoir positionné les pièces du patron sur le tissu, celles-ci sont découpées.

Ensuite place à l’assemblage. Nous essayons de traiter pas plus de 2 difficultés par projet, comme les ourlets, la fermeture éclair, les manches etc.