Focus sur les structures des étoffes


Dans l’habillement, la quasi-totalité des tissus utilisés est soit des tissus chaine-et-trame, produits sur un métier à tisser par l’entrelacement à angle droit de fils de chaine et de fils de trame, soit des tissus tricotés produits sur une machine à tricoter en formant des boucles, appelées mailles.

Structure maillage

Le Jersey

Tricoté à partir d’un seul fil formant des boucles qui s’entrelacent. Il présente un motif de « v » sur l’endroit du tissu et de petites vagues sur l’envers.

Tombé : le jersey est très élastique et mou.
Texture : lisse et doux, le jersey est mat la plupart du temps.
Propriétés : très confortable, le jersey ne se froisse pas et n’a pas besoin de repassage. Comme tous les tricots, il a tendance à accrocher aux autres matières.
Le coudre demande un peu de technique, mais les vêtements en jersey requièrent moins d’ajustements.

L’overlock

Contrairement au jersey, qui est tricoté en simple épaisseur, l’interlock est tricoté en double épaisseur et présente un motif en « v » des deux côtés.

Tombé : élastique mais plus stable et lourd que le jersey.
Texture : lisse, doux et moelleux.
Propriétés : confortable, isolant, ne se froisse pas.

Structure tissage

Un tissu est la résultante du tissage de deux fils : le fil de chaîne qui est tendu dans un sens et le fil de trame qui passe au-dessus et au-dessous du fil de chaîne. Un tissage particulier nommé l’armure peut donner son nom à un tissu comme le satin par exemple. Voyons quelques types de tissage bien connus ci-dessous.

L’armure toile est la plus  simple. Chaque fil de  trame passe  alternativement, au-  dessus, puis au-dessous de  chaque fil de chaîne.

Tombé : raide, sans élasticité sauf dans le biais. Plus ou moins rigide selon la densité du tissage.
Texture : la toile est mate sur l’endroit et l’envers. Elle peut être lisse ou rêche.
Propriétés : Résistante. Elle se froisse assez facilement.

C’est  le cas de la flanelle, du  taffetas, de la popeline, ou  de la toile de coton.

L’armure sergé présente des lignes  obliques. Celles-ci sont obtenues  par le passage du fil de chaine en  alternance au-dessous d’un fil de  trame, puis au-dessus de deux fils  de trame.

Tombé : Un peu plus souple que la toile. Très légèrement élastique.
Texture : Plus lisse que la toile.
Propriétés : Résistant,  assez déperlant et isolant. Se froisse moins que la toile.

Par  exemple les gabardines, le twill et  le Jean.

Issu du passage d’un fil de  chaîne sur 4 fils puis sous 1 fil  de trame, l’armure satin donne  des étoffes fines, lustrées et  brillantes sur l’endroit et mat à  l’envers.

Tombé : le satin est souple
et se déforme assez facilement.
Texture : brillant d’un côté
et mat de l’autre, le satin
est doux et glissant.
Propriétés : le satin est plus
fragile et s’abime facilement.

Par exemple  le damas ou le satin de coton  ou polyester, le crêpe satin ..

Ma petite note préférée

Certaines parties du texte et les photos de cet articles proviennent du livre “La Couture Pratique Le livre de BURDA”,  un livre de référence pour l’apprentissage de la couture main et machine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :